Richelieu
2 e étage
Autour des vues d’architectures
Salle 849

34 paysages brésiliens de Frans Post furent offerts à Louis XIV en 1678 - 1679 par le prince Jean-Maurice de Nassau-Siegen (1604 - 1679), capitaine-général des possessions néerlandaises au Brésil de 1636 à 1644. Depuis le début du XIXe siècle, il n'en subsiste plus dans les collections du Louvre que huit, tous exposés : quatre du fonds initial du prince (voir salle 29), datés 1638 et 1639 et peut-être peints sur place au Brésil, sinon réalisés au retour de Post en Hollande en 1644 à partir de dessins pris sur place (ce dont pourraient témoigner les dates), et quatre autres plus grands, peints quant à eux plus tardivement (vers 1650 - 1655 ?), dans un exotisme quelque peu répétitif et commercial, que Cohen, agent du prince, acheta en 1678 pour étoffer in extremis le don de Jean-Maurice à Louis XIV. Ces paysages évoquent la région de Pernambouc, alors sous domination néerlandaise (jusqu'en 1654), à la pointe nord-est du Brésil.

Frans POST
Leyde, vers 1612 - Haarlem, 1680

"Trois diverses Maisons" ou "Habitations des labradores qui plantent le sucre"
Peint vers 1650 - 1655
H. : 1,04 m. ; L. : 1,30 m.

Selon la liste de 1679, la rivière est la Paraïba, qui arrose une région du même nom au nord de celle de Pernambouc, et l'on voit au centre le fort Margaretha et sur la colline, à gauche, une tour blanche servant de signal à l'entrée de la rivière.
Tableau du lot Cohen destiné à étoffer le don de Maurice de Nassau à Louis XIV, 1679. Collection de Louis XIV
Déposé au Ministère des Affaires étrangères de 1897 à 1949
Département des Peintures
INV. 1725



Contacts | Credits